Un peu de science, s'il vous plaît !

Du 1er au 30 octobre prochain, la Fête de la science bat son plein à Albi à l'initiative de l'Institut Mines Telecom et de l'Institut universitaire Champollion, mais dès le 27 septembre, la Nuit des Chercheurs ouvrira les festivités scientifiques au mTL.
Un peu de science, s'il vous plaît !
Date

Une nuit pour découvrir 

L'ÉVÉNEMENT C'est au musée Toulouse-Lautrec que se déroulera le 27 septembre la sixième édition de la Nuit des chercheurs imaginée comme une véritable enquête scientifique pour tout public. Jeux de piste, énigmes, enquêtes à résoudre inviteront les participants à devenir acteurs de la recherche. Temps fort de la manifestation, un jeu grandeur nature leur proposera d'incarner au cours d'une « murder party » un des enquêteurs de la Brigade d'interventions scientifiques et énigmatiques pour découvrir l'auteur d'un vol de documents de la plus haute importance. Les recherches du club Einstein concernant l'élimination de la pollution contenues dans un coffre-fort ont en effet disparu. Original, également, le Flash conf'mystère, où il s'agira pour un doctorant de faire deviner son sujet de thèse au moyen d'indices insolites. Dans le même genre, vingt enseignants-chercheurs de Champollion et de l'IMT d'Albi présenteront leurs recherches au travers d'un objet insolite pendant dix minutes de tête-à-tête. Pour clôturer la Nuit des chercheurs, un spectacle exceptionnel sera interprété à 22h30 par les élèves du Conservatoire de musique d'Albi et l'artiste peintre Clémence Powney dont une œuvre de réalité virtuelle sera réalisée en direct et retransmise sur grand écran. Scientifiquement bluffant.

[Réservations pour l'enquête et le spectacle : imt-mines-albi.fr]

Une conférence sur la big science

Ursula Bassler, présidente du conseil du Centre européen de recherche nucléaire (Cern), animera une conférence sur le thème « Les défis de la Big science entre science et innovation, l’exemple européen du Cern » le 3 octobre à 19h à l'Institut Mines Telecom. Derrière big science, entendez toutes les recherches scientifiques d'envergure. Ursula Bassler évoquera notamment le LHC, qui est le plus grand instrument scientifique jamais construit. Depuis la découverte du boson de Higgs en 2012, plus de 10 000 scientifiques du monde entier utilisent cette infrastructure hors pair pour sonder les mystères de l’infiniment petit et pour comprendre les lois fondamentales qui régissent notre univers. Les technologies de pointe développées par le Cern et ses laboratoires partenaires trouvent aussi des applications au-delà du monde scientifique. La conférence constituera un témoignage pertinent pour raconter cette aventure scientifique et humaine extraordinaire.

[Inscriptions obligatoires sur imt-mines-albi.fr]

  • Pourquoi les étoiles brillent-elles ?

Les anciens croyaient que les étoiles étaient éternelles et immuables. Ce n'est pas le cas ! Les étoiles sont en réalité des soleils éloignés qui naissent, vivent et meurent. Alain Blanchard, astrophysicien, et Christophe Senegas, illustrateur graphiste albigeois animeront le 6 octobre à 15h à Champollion une conférence dessinée (à partir de 6 ans). À 17h, des étudiants proposeront des expérimentations ludiques et une présentation du logiciel « Stellarium » (planétarium numérique). Inscriptions : com@univ-jfc.fr

  • L'épopée de la physique moderne

Le 4 octobre à 20h, a à l'INU Champollion, la compagnie de théâtre toulousaine 13,7 relève le défi de raconter au grand public l'histoire étonnante de la physique moderne et expliquer en quoi cela a bouleversé notre représentation du monde. Le spectacle sera suivi d'un échange avec l'enseignant chercheur qui a accompagné la troupe de comédiens

Animations gratuites proposées sur le campus universitaire Champollion. Plus d'infos : scienceentarn.eklablog.com - com@univ-jfc.fr